Pourquoi Vous Devriez Autofinancer Votre Entreprise

Vous l’avez sûrement remarqué, lever des fonds et trouver des investisseurs pour son entreprise est particulièrement à la mode de nos jours.

Et si ce type de financement est souvent associé aux startups technologiques, beaucoup d’entrepreneurs ambitieux du e-commerce sont aujourd’hui tentés de faire appel à des investisseurs ou à un prêt bancaire pour « accélérer » leur croissance.

Mais c’est presque toujours une mauvaise idée. Voici pourquoi autofinancer votre entreprise est souvent la meilleure alternative.


Définition de l’Autofinancement

Vous trouverez un tas de définitions différentes sur le web, mais ma version va à l’essentiel :

« L’autofinancement consiste à créer et à développer son entreprise en utilisant vos propres ressources. »

Vous pouvez déjà vous apercevoir que cela n’exclut pas d’investir votre propre argent. Cela ne signifie pas non plus que vous êtes condamné à rester une entreprise unipersonnelle ou que vous devez vous résigner à chiffre d’affaires et à une marge réduits.

Cela veut simplement dire que vous devez développer votre entreprise en utilisant vos ressources existantes plutôt que de chercher à lever de l’argent d’investisseurs externes. Cela signifie que vous allez grandir de manière organique – sans engrais.


Pourquoi vous Autofinancer?

Si votre objectif principal est de construire une énorme entreprise le plus rapidement possible, l’autofinancement n’est probablement pas la meilleure solution. Mais si vous voulez créer une entreprise rentable dont vous êtes le patron, l’autofinancement est presque toujours le meilleur choix. Voici pourquoi :

Un Surplus de Cash Résout Rarement les Problèmes

C’est sûr qu’avoir du cash est agréable et rassurant. Et dans beaucoup de situations, un compte en banque bien garni est très utile.

Mais les chefs d’entreprise ont trop souvent l’habitude de considérer une injection de cash comme la solution à leurs problèmes. Au lieu de se pencher sur les obstacles à la croissance de leur entreprise, ils dépensent simplement leur cash pour résoudre ces problèmes (en faisant appel à des consultants, des sous-traitants, etc) en espérant que le problème sous-jacent se trouve résolu.

C’est rarement efficace et c’est d’ailleurs une erreur que j’ai moi-même faite. La vérité est que la plupart des entreprise qui réussissent se sont développées grâce à l’investissement réel et entier d’un fondateur qui s’attaque personnellement aux problèmes qui se présentent à lui. Payer des sous-traitants pour s’occuper à votre place de faire décoller votre entreprise est quasi systématiquement une mauvaise idée.


Cela vous Oblige à Définir vos Priorités

Quand on a beaucoup d’argent à notre disposition, on a tendance à être bien moins regardant sur la manière de le dépenser. Lorsque l’on a une grosse trésorerie, on se retrouve facilement à dépenser dans des choses qui ne sont pas indispensables, comme un logo, un design de site tape à l’oeil et toutes ces choses qui sont uniquement là pour se rassurer sur la réalité de son entreprise.

En travaillant avec des ressources limitées (que ce soit votre temps ou votre argent) vous êtes obligé de faire le tri dans vos idées et de définir vos priorités pour continuer à faire avancer votre entreprise. Et le plus souvent, vous éliminerez 90% des distractions qui n’étaient de toute façon pas indispensables.


Vous Conservez le Contrôle de votre Entreprise

L’argent d’un investisseur a toujours des contreparties. Au mieux, vous aurez quelqu’un qui regardera par-dessus votre épaule et qui essaiera d’influencer vos décisions. Au pire, vous perdrez le contrôle de l’entreprise dans laquelle vous vous êtes investi émotionnellement.

Ca ne donne pas vraiment envie. N’avez-vous pas précisément créé votre entreprise pour être votre propre patron ?


Vous êtes Obligé de vous Concentrer sur la Rentabilité

Avec 100 000€ en banque (surtout si c’est l’argent d’un autre), c’est plus facile d’ignorer la réalité d’une entreprise qui n’est pas rentable et d’éviter de prendre des décisions difficiles (mais nécessaires). Mais il y a peu de chances que ce soit le cas lorsque vous pilotez une entreprise dont le compte en banque est uniquement approvisionné par la force de votre travail.


Cela vous Empêche de vous Endetter

Si vous réfléchissez à faire un gros emprunt bancaire, évitez-le à tout prix. De toute façon, il y a peu de chances que vous l’obteniez. Peu d’entreprises se sont lancées avec succès après que le fondateur ait obtenu 100 000€ de crédit pour financer ses achats chez ses fournisseurs…

C’est encore pire d’emprunter de l’argent à votre famille. Les diners de Noël perdent vite de leur charme quand on doit de l’argent à son voisin de table.


La Méthode pour S’Autofinancer en 5 Etapes

Si vous êtes convaincu de l’intêrêt de vous autofinancer, voici un processus en 5 étapes que je vous invite à suivre pour augmenter vos chances de succès :


Etape 1 : Validez votre Concept

Lorsque l’on se lance avec des fonds limités, valider son concept d’entreprise est crucial avant d’investir ses ressources. Si vous êtes revendeur d’un produit existant, cette étape sera facilité par les informations que vous trouverez sur le niveau de demande des consommateurs. Mais vous devez avoir une idée bien précise de la valeur que vous apportez à vos clients – et ne répondez pas des prix bas ! Est-ce que vous offrez une expérience de marque unique ou est-ce que vous fournissez des informations utiles sur vos produits ?

Si vous créez un nouveau produit, vérifiez qu’il y a suffisamment de personnes qui veulent – et sont prêtes à acheter – vos produits avant d’investir dans sa fabrication. Si vous avez des prototypes, montrez-les au maximum de clients potentiels, acceptez les précommandes et envisagez de lancer une campagne sur Kickstarter ou Ulule. Quel est l’intérêt de fabriquer 1000 pièces d’un produit que personne ne veut ?


Etape 2 : Faites/Apprenez le Maximum de Choses

Alors bien sûr, je ne vous suggère pas de tout faire mais maitriser l’ensemble des fondamentaux de votre entreprise est une très bonne chose.

Je vous conseille de faire le maximum de choses vous-même au début de votre aventure entrepreneuriale. Surtout si vous ne comprenez pas certains aspects de votre entreprise. Cela vous oblige à effectuer des tâches ou à apprendre des compétences que vous n’aviez pas forcément anticipées.

Vous économisez également de l’argent en faisant les choses vous-même. Mais cela vous permettra surtout d’acquérir une connaissance intime de votre entreprise et de votre secteur d’activité – ce qui vous sera extrêmement utile pour la suite.

C’est quasiment impossible de former des salariés ou de sous-traiter des tâches si vous ne comprenez pas leur fonctionnement. C’est même un bon moyen de se planter. Bien sûr, vous ne pouvez pas maîtriser parfaitement tous les aspects de votre secteur d’activité mais essayez de comprendre le maximum de domaines pour la pérennité de votre entreprise.

Ne développez pas vous-même votre site e-commerce mais apprenez les bases du CSS et du HTML si vous voulez ensuite faire appel à un designer professionnel. Avant d’engager un comptable, faites l’apprentissage des fondamentaux de la finance d’entreprise.

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il vous faut tout faire tout seul. Viendra un jour où vous aurez besoin de recruter une équipe ou de sous-traiter certaines tâches pour gérer la comptabilité ou le service client par exemple. Mais une expérience approfondie de votre entreprise est indispensable pour vous aider à accompagner sa croissance, comme on va le voir dans la prochaine étape.


Etape 3 : Créez des Procédures et des Rôles

Une fois votre compréhension des différents aspects de votre entreprise assurée, il sera temps de déléguer des tâches. C’est une des étapes les plus importantes pour la croissance de votre entreprise. C’est aussi un des domaines qui génère le plus de frustration et d’erreurs si vous ne procédez pas de manière volontaire.

La mauvaise manière de grandir : Recruter une personne, leur donner quelques consignes et responsabilités générales et espérer qu’elle fasse bien son boulot.

La bonne manière de grandir : Documenter vos procédures les plus importantes et recruter des personnes pour appliquer (et améliorer) ces procédures.

Ce concept de systématisation et de documentation est fondamental ! Alors plutôt que de vous laisser rédiger une brève description de votre entreprise, je vous conseille de commencer par consulter cet article sur les procédures d’entreprise.

Idéalement, vous devriez avoir des dizaines de documents qui sont là pour expliquer les bonnes pratiques à suivre pour effectuer chaque tâche au sein de votre entreprise. Que ce soit la gestion d’une commande, la relation client ou l’animation sur les réseaux sociaux. Des logiciels en ligne comme Google Drive vous seront très utiles pour collaborer gratuitement avec votre équipe.

Cela n’a pas besoin d’être parfait, et c’est normal d’avoir des défauts dans votre documentation. Mais sans cela, votre entreprise sera un chaos difficilement gérable.


Etape 4 : Commencez à Ajouter des Eléments Clés à votre Equipe

Lorsque vos procédures et documentations sont en place, il est beaucoup plus facile d’ajouter des membres à une équipe où les rôles sont clairement définis et documentés.

Mais construire une équipe avec une entreprise autofinancée présente des challenges uniques. Contrairement aux plus grosses entreprises, vous ne pouvez probablement pas vous permettre d’avoir une personne entièrement dédiée aux ressources humaines ou quelqu’un qui s’occupe uniquement du design. Vous aurez plutôt intérêt à recruter une ou deux personnes responsables de plusieurs rôles clés.

Votre première recrue devrait être une personne fiable et de confiance qui peut prendre en charge le coeur opérationnel de l’entreprise. Quelqu’un qui comprend vraiment vos clients et les différents aspects de votre entreprise et à qui on peut s’adresser pour les opérations principales.

Sous-traiter des tâches de design ou développement n’est pas très compliqué. En revanche, ce sera extrêmement difficile si vous n’avez pas une personne avec un bon niveau de connaissances du fonctionnement de votre entreprise pour gérer les fonctions de service client, les problèmes avec les fournisseurs, etc.

Une personne qui peut vous épauler sur la partie opérationnelle et la relation client est souvent la meilleure option pour un premier recrutement.


Etape 5 : Décidez quelle est la Taille Idéale pour votre Entreprise

A ce stade, vous avez une entreprise dont le chiffre d’affaires dépasse 100 000€, dont les principales procédures sont bien documentées, automatisées au maximum et je l’espère en croissance. Félicitations ! Il est maintenant temps de vous pencher sur la nature de votre entreprise.

Cette étape n’est pas nécessairement liée au fait de s’autofinancer. Mais c’est une étape suffisamment importante pour être mentionnée dans cet article.

A quel point souhaitez-vous développer votre entreprise ? Dit autrement, qu’est-ce qui compte pour vous ?

Si votre objectif ultime est d’être le propriétaire d’une entreprise qui vous offre des revenus solides et le temps/la flexibilité qui vous permettent de faire ce que vous voulez, vous pouvez y arriver avec un chiffre d’affaires en centaine de milliers d’euros, une petite équipe et un stress réduit.

Mais si vous visez une entreprise multi-millionaire, votre approche sera bien différente.

La plupart des entreprises dirigées par leur fondateur d’origine stagnent lorsqu’elles s’approchent du million de chiffre d’affaires. Développer une entreprise au-delà de ce niveau nécessite souvent une stratégie différente de celle qui a été utilisée pour développer l’entreprise jusque là.

A la place d’une petite équipe de personnes qui tire profit des compétences du fondateur, la prochaine étape nécessite de construire une équipe complète de spécialistes pour atteindre une taille critique. Cela nécessite de bien considérer voir business model pour voir si vous êtes en mesure de financer une équipe et des dirigeants au prix du marché. Et cela nécessite souvent plusieurs années d’un investissement significatif (et de stress financier) pour développer votre équipe au-delà de sa croissance naturelle.

C’est un super problème à avoir dans la vie de son entreprise, mais c’est un problème auquel vous devrez réfléchir sérieusement.


Comment Quitter Votre Emploi pour Créer Votre Entreprise

Dans son bestseller « Quitter » (pas encore traduit en français) John Acuff essaie de nous aider à quitter à notre job salarié pour notre job de rêve.

Pour beaucoup d’entrepreneurs en herbe, le principal obstacle à la création de leur entreprise est le manque de temps. Quand on doit jongler entre son travail, sa vie de famille et d’autres responsabilités, cette première étape peut paraitre impossible. Pourtant, trouver ce temps nécessaire à la réflexion est essentiel.

John Acuff suggère de se lever tôt le matin pour pouvoir travailler sur son projet avec le moins de distractions possibles. Même si cela implique de se coucher plus tôt ou de vous lever deux heures avant d’aller au travail.

Vous n’êtes pas du matin ? Programmez votre machine à café pour se mettre en route automatiquement à l’heure de réveil. Si vous travaillez sur ce projet avec une autre personne, connectez-vous tous les deux sur votre chat en ligne à l’heure dite.


Avantages à Travailler sur Votre Projet le Matin

Consacrer tous les matins un temps imparti à son idée d’entreprise a plusieurs avantages inattendus :

  • La motivation naturelle que vous éprouvez en travaillant sur un projet qui vous passionne perdure le reste de la journée.
  • Votre énergie et votre créativité ont tendance à s’étioler au fil de la journée et des différentes tâches que vous devez assumer au travail. Consacrez du temps à votre idée d’entreprise quand vous êtes encore frais !
  • En commençant votre journée en travaillant sur quelque chose que vous aimez, vous aurez moins tendance à chercher dans votre emploi actuel une source d’épanouissement et vous travaillerez de manière plus active à créer votre propre entreprise.

Connaissez-vous d’autres techniques pour travailler sur un projet d’entreprise en parallèle de son emploi salarié ? Partagez-les avec nous dans les commentaires !


4 Signes que Vous ne Devriez Pas Créer une Boutique en Ligne

J’ai récemment reçu un e-mail d’une lectrice me demandant des conseils pour lancer son entreprise e-commerce :

Bonjour Tarik,

Je viens de dépenser plus de 1500€€ pour une formation au e-commerce avec [nom de l’organisme privé], et j’ai l’impression de m’être fait avoir. Je n’ai pas trouvé ma NICHE. Je ne manque pas d’informations et de tutoriels mais je suis un peu dépassée.

J’ai 60 ans. J’aime les produits de beauté et tout ce qui touche à la mode. Je suis grand-mère depuis peu et je vis seule. Le problème est que j’ai besoin de compléter ma retraite. Je suis capable de travailler dur mais je ne suis pas très à l’aise avec Internet. J’ai suivi votre formation par e-mail mais ma question reste : COMMENT TROUVER UNE NICHE ? Merci de votre aide…

Isabelle (prénom modifié)


Je reçois régulièrement des e-mails de ce type et ça ne manque pas de me faire mal au coeur à chaque fois.

Pourquoi ?

Parce qu’une personne qui a du mal à boucler les fins de mois (une femme célibataire de 60 ans…) vient de dépenser beaucoup d’argent pour quelque chose qui n’était probablement pas un bon investissement.

Parce qu’en plus de ça, cette femme a l’air perdue et désespérée .

Et parce que ça me surprend toujours qu’autant de monde puisse croire qu’il existe une bonne « méthode », un bon « système », qui peut être utilisé par n’importe qui pour faire de l’argent sur internet.

Cet article n’est pas une tribune contre les formations en ligne. Lorsque les bonnes personnes paient pour (et qu’elles contiennent des informations utiles et de qualité), cela peut être un excellent investissement.

J’ai appris le webmarketing en dépensant 300€ par mois (pendant une courte période) pour être membre d’une communauté où j’apprenais le SEO et le marketing. Et les 900€ que j’ai dépensé sur 3 mois se sont avérés être un bon investissement puisqu’ils m’ont permis de générer des dizaines de milliers d’euros de trafic gratuit.

La grande différence entre ma situation et celle d’Isabelle est que j’ai pu appliquer ce que j’ai appris, grâce à mes compétences et au temps dont je disposais.

Aujourd’hui, je veux vous dire franchement quand ça n’est pas une bonne idée de créer votre propre boutique en ligne. Voici une liste de quatre symptômes d’un projet de site e-commerce voué à l’échec. Je ne veux pas vous décourager, je veux simplement vous offrir un point de vue un peu plus réaliste.

La seule chose qui est pire que repousser indéfiniment votre création d’entreprise est de perdre des mois (voire des années) et tout l’argent qui va avec, à cause d’un manque d’honnêteté de votre entourage sur vos chances de succès.


Symptôme #1 : Vous Avez un Besoin d’Argent Rapide

Si vous voulez faire de l’argent rapidement, créer une boutique en ligne est vraiment la pire option qui s’offre à vous. Construire une entreprise e-commerce est un processus qui demande une réelle implication. La phase de recherche et de lancement vous prendra plusieurs mois et vous en aurez pour quelques années supplémentaires pour développer des revenus importants et durables.

Si vous avez besoin d’un petit extra pour payer le loyer ce mois-ci ou que vous n’arrivez pas à joindre les deux bouts, vous augmenterez plus facilement vos revenus par le biais d’un emploi traditionnel ou en valorisant vos compétences en tant qu’auto-entrepreneur en prestation de services.

Je ne vous dis pas qu’il faut renoncer à votre objectif de quitter la vie salariée, mais ce sont les options réalistes que je vous recommande si vous voulez assumer vos responsabilités à court terme.

Si quelqu’un vous dit que vous pouvez vous lancer en un clin d’oeil et que vous allez commencer à générer des revenus conséquents sans un minimum de travail – en suivant une « méthode » infaillible – c’est que la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu. Comme pour tout projet d’entreprise valable, une boutique e-commerce demande du temps pour grandir.


Symptôme #2 : Vous Voulez une Garantie

Notre équipe reçoit souvent des e-mails qui posent cette question:

« Qu’est-ce qui me prouve que ça va marcher ? Je ne peux pas me permettre de dépenser de l’argent pour une idée / une niche qui ne me rapporte rien. »

Dans le monde de l’entrepreneuriat, il n’existe aucune garantie. Malgré ce que votre programme de formation aimerait vous faire croire. Le seul endroit où vous avez un retour sur investissement garanti pour le temps que vous y consacrez est… vous l’avez sûrement deviné : un emploi salarié.

Etre un entrepreneur implique de faire un tas de choses sans aucune garantie de réussite. Bien sûr, vous agissez de manière stratégique et suivez un plan auquel vous avez bien réfléchi, mais au bout du compte, vous devez prendre des décisions et avancer.

Pour chacun des projets que nous avons démarré, j’ai eu des doutes et des réserves sur nos chances de succès. Et bien sûr, certains projets ont bien tourné tandis que d’autres n’ont pas eu de résultats concluants. Mais je n’aurais jamais pu le savoir si je n’avais pas mis mes craintes de côté pour sauter le pas.

Apprenez, faites des recherches, prenez-vous la tête, puis prenez une décision indépendamment de vos doutes. Il n’y a pas d’autre option. Et si vous ne pouvez pas vous permettre d’échouer (par exemple, si vous hypothéquez votre maison sur votre projet d’entreprise), c’est que ça n’en vaut pas la peine.


Symptôme #3 : Vous Ne Voulez Pas Régresser

Créer une entreprise nécessite de faire le sacrifice de votre temps ou de votre argent. Vous devez disposer de l’une de ces deux choses ! Si vous ne pouvez ni investir votre temps ni votre argent, vous ne serez pas en mesure de construire une entreprise solide et durable.

Si vous lisez des témoignages d’entrepreneurs ayant réussi, vous vous apercevrez que leur histoire inclut toujours un investissement significatif, un sacrifice personnel ou un revers. Pour moi, ça a été de travailler comme un fou en parallèle de mes études avec un salaire très faible pour développer Clicboutic. Pour beaucoup de nos clients, c’est renoncer à leurs week-ends pour faire démarrer les ventes de leur boutique en ligne. Même Bill Gates a dû laisser tomber Harvard pour avoir une chance de créer Microsoft, ce qui, à l’époque, était sans doute un revers important pour lui.

Pour avancer, vous ferez à un moment ou à un autre l’expérience d’un revers temporaire et peut-être douloureux. D’une marche un peu trop grande à franchir qui vous ralentira. Mais c’est le seul moyen de progresser.


Symptôme #4 : Vous Ne Connaissez Rien au Web

C’est devenu beaucoup plus facile de créer une entreprise sur internet en comparaison d’il y a encore quelques années. Un service comme Clicboutic pour vendre en ligne vous permet de lancer un site professionnel sans aucune compétence en programmation et avec très peu de connaissances en informatique.

Mais si vous vous décririez comme « pas très à l’aise avec internet » (comme Isabelle), vous allez certainement avoir du mal.

C’est le prix minimum d’admission à la création d’une entreprise en ligne. Si vous en avez bavé pour créer votre adresse e-mail, gérer vos comptes sur internet ou à utiliser Facebook, vous allez vous arracher les cheveux quand il faudra lancer votre boutique en ligne.

Même avec des outils de création de site de plus en plus simples, un niveau basique de « compétences internet » est nécessaire. Tout comme pour les autres ressources à votre disposition pour le marketing et la gestion de votre boutique.


Ne Vous Découragez Pas

J’ai quand même une bonne nouvelle : si vous n’êtes pas encore prêt à créer votre entreprise à cause de toutes ces raisons, vous pouvez vous donner les moyens d’y arriver. Vous avez peut-être besoin de revoir vos priorités financières et de persister dans votre job actuel pour pouvoir préparer la suite. A moins qu’il vous faille d’abord vous mettre à la page du web avant d’envisager la création d’un site internet.

Les situations que j’ai décrites plus haut ne sont pas gravées dans le marbre, pas plus qu’elles ne dépendent d’aptitudes innées. Elles peuvent tout être modifiées avec du temps et des efforts.

Et si, comme Isabelle, vous êtes un peu plus vieux que le stéréotype de l’entrepreneur internet d’une vingtaine d’années, ne vous découragez pas. Cet article ne veut pas dire que vous ne pouvez pas y arriver !

Un de nos plus anciens clients a 75 ans (il a quasiment démarré avec nous il y a cinq ans). Et j’ai personnellement discuté avec plusieurs entrepreneurs de plus de 60 ans qui se sont lancé avec succès dans le e-commerce grâce à une expérience intime de leur secteur et une large palette de compétences.

Tout ça pour dire que vous ne devriez pas être dans une situation de détresse au moment de créer votre entreprise, que vos attentes doivent être réalistes, et vous aurez beaucoup plus de chances de réussir.

Vous avez trouvé cet article utile ? Merci de le partager et de me laisser un commentaire ci-dessous.


Sept Leçons que nous avons Apprises d’Entrepreneurs E-commerce

Vous ne serez pas surpris si je vous dis que chez Clicboutic nous sommes passionnés par le e-commerce. Nous sommes fiers d’avoir déjà permis à plus de 10 000 boutiques en ligne de se créer et de soutenir l’entrepreneuriat e-commerce.

Derrière chaque boutique Clicboutic, il y a l’histoire unique d’un ou d’une créateur d’entreprise qui nous inspire et nous motive à travailler dur au quotidien.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous sept leçons importantes que nous avons apprises au contact des entrepreneurs Clicboutic au fil des années !


Conseils E-commerce et Leçons d’Entrepreneurs

Il y a autant de parcours différents que d’entrepreneurs. L’histoire de chaque boutique Clicboutic est source d’inspiration et d’humilité pour notre équipe. Les évènements personnels et les rêves de création d’entreprise de longue date sont aussi uniques que les entrepreneurs à l’initiative de ces projets. Cherchez l’inspiration dans votre vie de tous les jours, que ce soit des idées de produit ou des manières d’améliorer votre entreprise existante. Utilisez ces expériences pour développer une relation avec vos clients et distinguer votre marque de vos concurrents.

Se lancer est souvent le plus difficile. Démarrer une entreprise en ligne n’est pas quelque chose de compliqué en soi. Mais trouver le temps pour se lancer en même temps que son activité salariée, ses études, la gestion de son magasin physique etc. peut être intimidant. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de ne pas parler de vous lancer mais de LE FAIRE. Franchissez le cap. C’est le plus dur. Nous avons rencontré trop de personnes qui avaient un tas d’idées d’entreprise (parfois pendant des années) qui n’ont jamais fait le moindre progrès.

Créer une gamme de produits prend du temps. Que vous travaillez sur un prototype pour lequel vous allez déposer un brevet ou que vous cherchiez le produit parfait à vendre sur internet, c’est un processus qui prend du temps. Vous aurez besoin de quelques mois pour comparer les différents types et styles de produits au sein d’une gamme avant de pouvoir faire votre choix. Trouver les bons fabricants ou les bons fournisseurs qui répondront à vos critères n’est pas instantané. Ne baissez pas les bras. Ces partenaires existent, il faut simplement creuser un peu plus.

Trouver une niche. Une erreur classique des nouvelles entreprises est d’essayer de vendre de tout à tout le monde. Essayez plutôt de trouver une niche. Les opportunités de développement commercial sont plus nombreuses sur une petite niche délaissée par vos concurrents. N’essayez pas de répondre à tous les besoins et à tous les profils démographiques. Bûchez sur ce petit bout de marché et construisez-y patiemment votre entreprise. Soyez vous-même, développez votre identité de marque et comprenez votre audience.

Faites vos devoirs. Trouvez un domaine qui vous passionne et formez-vous au maximum sur ce secteur. Prenez ensuite le temps de planifier votre business model et de comprendre les dynamiques de votre marché : qui vend quels produits, avec quel positionnement. Votre préparation vous sera très utile au moment d’exécuter votre business plan.

Aimez ce que vous faites. Aimer un produit et être excité à l’idée de le vendre excellent pour la motivation. Si vous êtes uniquement intéressé par la vente en ligne mais que vous n’avez pas un intérêt particulier pour vos produits, vous y perdez goût rapidement. Vous n’avez toujours pas d’idée d’entreprise e-commerce ? Vous avez forcément une expertise ou un intérêt pour une domaine que vous pouvez approfondir.

Soyez créatif. Gérer une entreprise implique souvent de jongler entre différentes casquettes. Faites attention à ne pas vous laisser submerger par les tâches du quotidien et à oublier de vous concentrer sur vos objectifs de long terme. Rester créatif est important pour la bonne santé de votre entreprise. Ca ne demande pas énormément d’efforts et vous pouvez vous en assurer en faisant l’effort de sortir de chez vous et d’aller vous balader.

Vous voulez d’autres conseils directement tirés d’expériences d’entrepeneurs Clicboutic, vous pouvez lire cet article, ou celui-ci ou encore celui-là.


Cinq Conseils SEO Rapides pour le Ecommerce

L’optimisation du référencement (ou SEO) est un composant essentiel du e-commerce qui a un gros inconvénient : ça change constamment.

Beaucoup de facteurs influencent le classement de votre site dans les moteurs de recherche. Chez Clicboutic, nous prenons en charge la partie technique et intégrons les bonnes pratiques recommandées par Google pour votre boutique en ligne : vous pouvez ainsi facilement ajouter des meta tags à votre boutique, utiliser Google Analytics ou encore Google Adwords.

Voici cinq conseils SEO rapides que vous pouvez facilement mettre en place par vos propres moyens :


Démarrer le Référencement de Votre Site Web

  • Assurez-vous de créer des liens internes depuis la page d’accueil vers les pages importantes de votre site, comme votre page A Propos et vos Conseils Pratiques par exemple.
  • Saupoudrez les mots clés stratégiques pour votre boutique et vos produits dans le texte de votre page d’accueil, au-dessus du fold. Cela aide les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle votre site et de bien le référencer.
  • Chacune des pages de votre boutique doit utiliser un contenu original et unique. Les moteurs de recherche pénaliseront votre classement si vous utilisez les descriptions de vos fournisseurs ou des textes publiés sur d’autres sites que le vôtre. Google a même donné un nom à cette pénalité : le contenu dupliqué.
  • Un blog est un excellent moyen de faire grossir le nombre de visiteurs de votre site, surtout si vous publiez des articles qui ciblent des expressions de longue traine ou des questions / des informations que vos clients potentiels tapent lors de leur phase de recherche et de découverte. Voici quelques idées de sujets pour écrire des articles de blog.
  • Une présence solide sur les réseaux sociaux n’est plus une option pour votre entreprise. Les moteurs de recherche sont désormais très attentifs à votre « popularité sociale ». Ils regardent ainsi le nombre de followers et de fans que vous avez, le nombre d’interactions avec vos clients et tout un tas d’autres critères. Le poids des réseaux sociaux dans le référencement va continuer à augmenter dans les prochaines années donc commencez à développer votre présence sociale dès maintenant.

Vous voulez aller plus loin dans l’optimisation du référencement de votre boutique, ce guide de démarrage vous explique comment faire, étape par étape.


Créer une Boutique en Ligne en 2014

Pour la plupart des gens, la nouvelle année est synonyme de nouveaux objectifs et de résolutions à prendre avant de les mettre en oeuvre ! Si créer une entreprise en ligne fait partie de vos résolutions pour cette année, il n’a jamais été aussi facile de lancer son entreprise. Une entreprise e-commerce est un très bon moyen de faire d’un hobby ou d’une passion une véritable opportunité de business et de générer un revenu tout en préservant un très faible montant d’investissement.

Voici quatre conseils pratiques pour vous aider à mettre votre nouvelle entreprise sur pied :


Lancez-vous sur une idée solide d’entreprise. Les meilleures idées sont un mix de vos intérêts personnels et d’un potentiel d’entreprise profitable. Cherchez parmi vos hobbies et vos centres d’intérêt et essayez d’identifier des manques du marché. Vous avez besoin d’aide pour trouver des idées de produits à vendre sur internet ? Consultez notre guide complet de sélection d’un produit et d’une niche profitable.

Démarrez un essai gratuit avec Clicboutic ! Vous pouvez facilement lancer votre boutique en ligne grâce à notre assistant de création qui vous guidera sur les différentes étapes : choix d’un thème de design, configuration du paiement et de la livraison… Cela ne vous prendra pas plus de quelques heures.

Choisissez un nom de domaine pour votre entreprise. Un bon nom de domaine est court, intègre un des mots clés que vous ciblez dans Google et utilise une extension en .fr ou .com. Vérifiez sa disponibilité avec cet outil (gratuit) et aidez-vous de notre guide pour trouver un domaine de qualité.

Consultez régulièrement notre blog pour continuer à apprendre sur le e-commerce et le marketing en ligne (vous pouvez vous inscrire à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles dans votre boite mail). Commencez par apprendre comment vous distinguer des sites concurrents et à créer de la confiance sur votre boutique en ligne.


Offre spéciale : Souscrivez à n’importe quel abonnement Clicboutic et recevez 175 € de Crédits Publicitaires sur Google et Bing pour promouvoir votre entreprise auprès de millions de clients potentiels ! (normalement réservé à l’abonnement Illimité).


Idées Pour Créer une Entreprise Internet

Créer une entreprise internet est un excellent moyen de générer des revenus et de devenir son propre patron. Beaucoup d’entrepreneurs en herbe aiment l’idée de lancer leur entreprise mais ils ont du mal à choisir quels produits vendre sur internet ou à trouver une idée de produit. Si vous vous reconnaissez dans cette description, ne vous découragez pas ! Voici quelques conseils pour vous aider à être créatif et innovant :


Comment Trouver des Produits à Vendre en Ligne

  • Quels sont vos loisirs ? Pensez à ce que vous aimez faire sur votre temps libre et essayez de voir s’il existe des opportunités pour vendre des produits associés à cette activité. Par exemple, si vous aimez coudre, la création d’une mercerie en ligne de tissus pourrait être parfaite pour vous.
  • Si vous êtes un artisan ou un créateur, pourquoi ne pas vendre vos articles sur votre propre boutique en ligne. Les produits fait-main sont un marché en croissance et les consommateurs sont prêts à payer davantage pour des produits uniques ou fabriqués à la demande.
  • Créer une boutique e-commerce qui cible un style de vie particulier peut vous permettre de proposer un grand nombre de produits liés qui élargissent votre clientèle et votre niche. Un exemple de boutique ciblant un « style de vie » pourrait être un site qui s’adresses aux passionnés de randonnée et d’activités en plein air. Les produits en vente peuvent varier du matériel le plus spécifique comme les accessoires de randonnée, les cartes et les livres utiles à cette pratique en passant par la nutrition naturelle et biologique jusqu’aux accessoires et aux vêtements qui peuvent intéresser les randonneurs.

Quelques Idées de Produit à Vendre sur Internet

Nous vous conseillons de vendre des produits pour lesquels vous avez une vraie passion ou que vous avez l’habitude d’utiliser. De cette manière, vous aurez une bien meilleure intuition sur l’intérêt de vos clients potentiels pour ces produits. Vendre des produits que vous connaissez et que vous utilisez déjà augmente aussi vos chances de suffisamment vous investir dans votre entreprise. Si malgré tout, vous êtes encore indécis sur quels produits vendre sur votre boutique en ligne, voici quelques suggestions !

Vêtements pour bébé et accessoires
Vêtements Vintage, accessoires et mobilier
Electronique et Gadgets
Produits naturels – savon, crème, vêtements, etc.
Articles uniques de décoration d’intérieur
Equipement pour le camping, les activités en plein air
Bijoux
Articles de mariage, décorations
Fournitures pour la création – fil, tissu, motifs, etc.
Produits pour la cuisine


banniere-essai-clicboutic.162020


Pourquoi il n’a Jamais été Aussi Facile de Créer une Entreprise E-commerce

Chez Clicboutic, nous aidons des milliers d’entrepreneurs et chefs d’entreprise à créer leur boutique en ligne. Entre l’accessibilité des technologies, l’essor d’Internet et la popularité des réseaux sociaux, tout le monde peut transformer une idée géniale et une entreprise sur Internet.


Démarrer une Entreprise sur Internet

Voici le top 5 des raisons expliquant pourquoi il n’a jamais été plus facile de créer une entreprise e-commerce :

  • Accès à l’information. Grâce à Internet et à un accès facile à n’importe quel type d’information, vous pouvez quasiment tout apprendre par vous-même. Vous pouvez évaluer les chances de réussite de votre idée d’entreprise en faisant quelques recherches, identifier vos concurrents, trouver des marchés de niche et plein d’autres informations utiles à tout entrepreneur en herbe. Trouvez facilement les réponses à vos questions sur la création d’une entreprise en ligne, comme quelle forme d’entreprise choisir ou comment trouver des fournisseurs.
  • Des technologies faciles à utiliser. Grâce aux technologies modernes et à des logiciels faciles d’utilisation comme Clicboutic, vous n’avez pas besoin de savoir coder ou d’avoir des compétences informatiques pour créer une boutique en ligne élégante et professionnelle. L’assistant de création vous guide sur les différentes étapes de configuration de votre boutique, du design de votre site à l’ajout de produits en passant par la sélection des frais de livraison. Tout le monde peut créer son site e-commerce, sans compétences informatiques.
  • Développer votre entreprise sur les réseaux sociaux. Vous pouvez facilement créer des relations avec vos clients potentiels sur les réseaux sociaux, sans dépenser d’argent. Imaginez qu’avant les entreprises étaient obligées de dépenser des milliers d’euro en publicité et en communication pour pouvoir toucher leur cible. Vous pouvez maintenant engager la conversation avec vos clients, répondre à leurs questions et comprendre leurs besoins en direct sur les réseaux sociaux. Les sites comme Facebook et Pinterest sont parfaits pour faire connaitre votre entreprise, trouver de nouveaux clients et générer du trafic vers votre site qui se transforme en ventes.
  • N’importe qui peut vendre dans le monde entier. Votre boutique e-commerce à l’avantage de permettre à n’importe qui de passer commande et de devenir client de votre entreprise. Alors qu’avec un magasin physique traditionnel, votre base client était surtout limitée à votre ville ou à votre région. Avoir une boutique en ligne vous donne la possibilité d’attirer des clients potentiels du monde entier, de continuer à développer votre entreprise et d’être ouvert 24h sur 24 !
  • Coûts de création faibles. Lancer une boutique en ligne est un moyen économique de créer votre entreprise. Vous pouvez créer et lancer votre entreprise pour moins de 20€ par mois avec Clicboutic. Contrairement à un magasin en ville, vous pouvez investir le minimum dans votre stock puis faire grossir votre inventaire en fonction de votre croissance. Choisissez les fonctionnalités et les designs qui vous plaisent chez Clicboutic pour créer votre entreprise facilement et efficacement.

banniere-essai-clicboutic.162020


Le Guide Ultime pour Trouver Quel Produit Vendre sur Internet

Comment de petites entreprises françaises, comme Everlife (150 000 fans sur Facebook), ont réussi à percer dans le secteur très concurrentiel de la mode en seulement quelques années ?

Le facteur le plus décisif est déjà de trouver le bon produit à vendre. En effet, pour créer une boutique ecommerce qui marche, il faut déjà trouver la bonne niche.

Quel est le secteur de niche idéal pour vendre sur le net ? Pour mieux comprendre le concept de “niche idéale” pour le e-commerce, il faut déjà trouver les dénominateurs communs au succès de certaines boutiques en ligne.

Après avoir comparé des centaines produits et marchés de niche, nous avons dressé une liste exhaustive des éléments et des critères clés à connaître : cette liste vous permettra d’’éviter les pièges et d’’exploiter les qualités de chacun d’’eux.

Les points qui suivent sont les critères fondamentaux pour corriger ou choisir votre marché de niche pour votre boutique e-commerce.

niche boutique e-commerce

Avertissement: Il n’’existe pas de produit ou de marché de niche qui respecte tous ces critères. Cependant, comparer votre idée de boutique à cette liste vous donnera une meilleure vue d’’ensemble sur votre boutique et sur le produit que vous avez choisi. Cette liste vous permettra d’’éviter les nids de poule et augmenter ainsi vos chances de succès.


1. Quelle est la Taille de Votre Marché Potentiel ?

Choisissez un produit dont le marché est d’’une taille modeste mais respectable. Evitez les marchés de niche trop discrets, pour lesquels les volumes de recherches sur vos mots-clés sont trop faibles dans Google.

Exemple : un produit pour les femmes enceintes ayant entre 25 et 40 ans aura de bonnes chances de se vendre. Un produit destiné au femmes enceintes entre 25 et 40 ans fans de heavy-metal, beaucoup moins – c’’est une niche trop étroite. Il sera trop compliqué de trouver des clients et encore plus de les fidéliser : un marché trop étroit limitera votre potentiel de croissance.

Outils : En utilisant l’’outil de Recherche de Mots clés de Google Adwords, vous pourrez déterminer les mots-clés les plus recherchés pour votre secteur. Cela vous donnera une idée du nombre de personnes qui tapent ces mots-clés sur Google et donc du potentiel de votre marché.

Combinée avec un peu de bon sens, cette méthode devrait vous donner une visibilté plus claire sur la viabilité de votre projet.


2. Qui sont Vos Concurrents ?

Sont-ils nombreux ? Quel visage ont-ils ? Sur quel terrain vous engagez-vous ?

Si votre secteur est déjà bondé, cela montre que votre concept est déjà validé par les consommateurs. Cependant, pour percer, il vous faudra proposer quelque chose de différent, d’’original, pour attirer l’’attention des clients et vous faire une place de choix dans le marché.

Exemple : La boutique Clicboutic Pournosanimaux n’était pas la première entreprise à vendre de la nourriture et des accessoires pour animaux et le marché était rempli de concurrents lorsqu’ils se sont lancés il y a 2 ans. Mais ils se sont spécialisés dès le départ sur les produits haut de gamme que les propriétaires achètent ponctuellement chez le vétérinaire.

2 ans et des dizaines de milliers de commande plus tard, ils sont maintenant l’un des plus gros sites e-commerce d’alimentation pour animaux en France.

évaluer concurrence marché ecommerce

Outils : La bonne vieille recherche sur Google fonctionne toujours pour vous aider à mettre un nom sur vos concurrents. L’’outil de Recherche de Mots clés de Google Adwords, évoqué plus haut, vous donnera une idée approximative des volumes de recherche pour les mots clés qui vous intéressent ainsi que leur niveau de compétitivité (combien d’autres personnes /entreprises payent pour se positionner sur ces mots clés). N’oubliez pas, plus ces mots-clés sont recherchés sur Google, plus ils sont chers.


3. Tendance Forte, Mode Passagère ou Marché en Croissance

Vous devez connaître vos produits sur le bout des doigts, et savoir où il se situent dans les tendances actuelles. Est ce que votre produit est le fruit d’’une mode passagère ? D’’une tendance stable ? Est-ce un marché en expansion ?

Outils : Google Trends est un outil indispensable : il vous donnera une vue d’’ensemble sur la viabilité d’’un produit sur le long terme. Prenons un exemple.

On remarque un pic de recherche Google avec le mot-clé “vaccin” en novembre 2009. Ce pic est dû au scandale de la grippe A en 2009. Si vous vouliez vendre des solutions alcooliques pour désinfecter les mains, c’’était le meilleur moment pour le faire.

pics de recherche en ligne

Si vous tapez “Manger bio” dans Google Trends, vous remarquerez que la recherche est plus constante et diffuse. Un mot-clé comme celui-là peut donc être une piste vers un marché constant qui subit moins violemment la saisonnalité et les évènements médiatiques.
recherches produits bio

Si vous remarquez des pics dont vous ignorez la cause pour vos mots-clés, approfondissez vos recherches pour en découvrir l’origine.


4. Vos Produits sont-ils Facilement Disponibles ?

Si votre produit est en vente dans les boutiques physiques au niveau local, c’’est une raison de moins pour les gens de venir l’’acheter sur internet. La plupart des gens qui auront besoin d’’un balai iront l’’acheter dans leur supermarché le plus proche pas sur Internet.

Si vos produits peuvent facilement être achetés à proximité du domicile, qu’est-ce qui vous différencie ? Etes-vous capable d’offrire une meilleure sélection ? Une qualité supérieure ? Des prix plus intéressants ?


5. Qui est Votre Client Type ?

Vous n’’avez pas besoin de faire des recherches très approfondies sur vos futurs clients, mais vous devez tout de même savoir à qui vous vous adressez. Vous devez connaître leur habitudes, ce qu’’ils cherchent et ce dont ils pensent avoir besoin.

Si votre produit s’’adresse aux adolescents par exemple, il faudra adapter les modes de paiements sur votre site, car ils n’ont pas tous n’’ont pas de cartes de crédit.

Exemple : Facilavi propose des produits de confort pour les seniors. Leur cible a un faible niveau d’adoption de l’informatique et du e-commerce. La boutique en ligne est donc pensée pour s’adapter à eux.

identifier client cible produits vente

Outils : Cherchez une entreprise qui vend les mêmes produits que vous sur le net, utilisez Alexa pour obtenir des informations sur l’’âge, le sexe, le métier et le pays de provenance des visiteurs.

Vous ne savez pas utiliser Alexa ? C’’est très simple, ce court mode d’’emploi sur Alexa est là pour vous aider.


6. Quelle est Votre Marge ?

Vous devez savoir à l’’avance quelle marge de profit vous ferez sur une vente. Il y a beaucoup de micro-dépenses qui s’’ajoutent au prix initial d’’un produit lors de l’’achat au fournisseur. Ces petites dépenses peuvent vite grignoter votre marge initiale. Etablir un niveau de marge fixe dès le départ vous permettra de mieux gérer ces dépenses variables. C’’est particulièrement vrai pour les petits objets à bas coût. Prenons un exemple :

Exemple : Si j’’ai envie de vendre un porte-clé électronique, qui vaut 2€ à l’’achat à mes fournisseurs, et que je souhaite le vendre au public à 25€. Je ferai donc 23€ de profit, soit une marge de profit de 92%. Examinons les coûts indirects associés à la vente de ce produit :

coût de reviens

De toutes petites sommes peuvent rogner votre marge de profit. Bien sûr, ce ne sont que des estimations, et vous pouvez toujours réduire ces dépenses si vous gérez vous-même la logistique ou dépensez moins en publicité par exemple.

Outils : essayez de trouver un produit qui vous intéresse sur Alibaba.com (catalogue géant de vente en gros). Envoyez quelques e-mails aux fourniseurs pour prendre connaissance des prix qu’’ils appliquent et la quantité minimum d’achat. Utilisez Google pour trouver d’’autres marchands qui vendent le même produit ou des produits similaires. Combien vendent-ils leurs produits ?

Survey Monkey est aussi un outil fantastique pour envoyer un sondage à votre réseau personnel : amis, famille, collègues. Cela vous donnera un aperçu de ce que les gens dans votre entourage seraient prêts à débourser pour vos produits.

Lorsque vous être prêt à démarrer votre activité, créez un petit site-test, avec des outils comme Weebly et essayez d’’attirer des clients potentiels sur votre offre afin de valider vos tarifs. Il peut y avoir une grande différence entre ce que les gens disent être prêts à payer et ce qu’’ils sont réellement prêts à payer – surtout si vous vous fiez uniquement à votre entourage.


7. Combien Vendre Vos Produits ?

Choisissez des produits dont la valeur de revente oscille entre 75€ et 150€. Vous pourrez ainsi faire une belle marge de profit sans avoir besoin d’attirer des milliers de clients tout en vous préservant un matelas pour les couts d’acquisition client (marketing).

A partir de 150€, les gens réfléchissent beaucoup plus à leur achat. Ils poseront plus de questions, auront besoin d’’être rassurés et de manière générale, cela crée un cycle d’achat plus long et plus difficile.

Exemple : Dans notre exemple précédent avec le porte-clé, nous avions un prix de vente assez faible de 25€. A cause de cela, les coûts variables, grignotaient l’essentiel de la marge pour arriver à un bénéfice de 13,20€. Imaginons que nous passions du porte-clé électronique à un « Produit X » dont le prix de vente serait de 100€ (4x plus que notre porte-clé). Les coûts associés ont également été multipliés par 4.

Grâce à ce prix de vente supérieur, on obtient une marge bien plus intéressant de 77% contre 44% pour le porte-clé électronique. Tandis que nos profits par unité explosent de 13,20€ à 81,30€.

combien vendre ses produits internet


8. Vendre des Produits par Souscription ?

Vous l’avez déjà entendu et réentendu : c’est beaucoup plus facile et bien moins cher de vendre à un client existant que de vendre à un nouveau client.

En mettant en place un système de souscription, vous pouvez vendre plusieurs fois aux mêmes clients, de manière automatique. Il existe deux types de modèles de souscription commerce : Les produits de découverte et les produits de consommation courante.

Exemples : Un bon exemple de site e-commerce de souscription à des produits de découverte est Birchbox qui vous envoie tous les mois une sélection de produits de beauté mystère.

exemple idee produit vendre net

Les paniers “découverte” sont destinés aux accros du shopping qui aiment découvrir de nouveaux produits et être à la pointe des nouvelles tendance.

Les sites de souscription de produits de consommation courante sont destinés aux personnes pressées, qui n’’ont pas le temps d’aller faire leurs courses. BigMoustache propose des abonnements mensuels à partir de 2€ pour recevoir ses rasoirs jetables à la maison, tous les mois.

bigmoustache

Un business model basé sur la souscription est d’autant plus important pour un site comme BigMoustache que leurs produits sont extrêmement bon marché. Sans cette souscription et cette asurance d’’avoir une clientèle régulière, ce business model ne pourrait pas fonctionner.


9. Quels sont le Poids & la Taille de Vos Produits ?

La taille et le poids de votre produit peuvent avoir un impact considérable sur le volume de vos ventes. De plus en plus d’acheteurs en ligne s’’attendent à se faire offrir les frais de port. Si vous vendez un produit lourd et imposant, les frais de livraisons risquent de décourager vos client potentiels. Savez-vous que le prix des frais de port est la raison n°1 pour laquelle les gens abandonnent leur panier ?

Vous êtes peut-être un pro de la musculation avec un fournisseur qui vous fait bénéficier d’excellents prix pour vos haltères – mais n’oubliez pas de prendre en compte les frais de livraison associés.

Astuce : Vous pouvez augmenter le panier moyen de votre boutique en ligne en offrant la livraison à vos clients.


10. Votre Produit est-il Durable ?

Des produits fragiles peuvent entrainer des tonnes de problèmes. Les frais d’emballage et d’’expédition vous coûteront plus cher. Vous devrez faire face à plus de retours produit, et votre réputation en pâtira. Gardez bien à l’’esprit que même si la faute incombe au transporteur, c’’est votre entière responsabilité aux yeux du client.

produit fragile

Astuce : Lorsque vous aurez choisi votre produit, commandez des échantillons et testez-les jusqu’’à ce qu’’ils cassent. Placez-les dans un endroit froid, puis chaud. Testez sa résistance aux chocs, tordez-le, faites-le tomber. N’ayez pas peur de gaspiller une centine d’’euros dans des échantillons que vous allez casser. Vous investissez dans la satisfaction de vos futurs clients.


11. Votre Produit est-il Saisonnier ?

Le problème avec les ventes saisonnière c’’est que les rentrées d’’argent sont irrégulières. Dans l’’idéal, vous devriez choisir un produit qui se vend tout au long de l’’année. Si vous décidez de vendre un produit qui subit la saisonnalité, planifiez votre budget et vos dépenses en conséquence.

Exemple : le site Papier et Chocolat qui vend des chocolats dans de jolis emballages en papier dépend beaucoup de la saisonnalité et vend principalement pendant les fêtes comme Pâques et Noël.

produit saisonnier

Outils : Utilisez de nouveau Google Trends pour identifier les tendances et les periodes de forte demande pour votre produit.

Recherche "Cadeau Saint-Valentin" en 2012
Recherche « Cadeau Saint-Valentin » en 2012

12. Votre Produit est-il au Service d’un Problème ou d’une Passion ?

Les produits qui marchent le mieux soulagent une douleur, résolvent un problème ou servent une passion. Les coût d’acquisition de vos clients (marketing) sont également plus bas puisque vos prospects cherchent activement une solution – ce qui nécessite moins de ressources que lorsque vous voulez les convaincre.

Exemple : Ere-Santé vend des filtres respiratoires pour les personnes souffrant d’allergies respiratoires. Les personnes qui ont ce problème vont probablement chercher une solution et trouver Ere-Santé sans que Djamil, le propriétaire du site, ait besoin de beaucoup dépenser dans des publicités.

ere-sante


13. A Quel Rythme Devez-Vous Renouveler Votre Gamme ?

Vendre des produits qui changent régulièrement peut vite devenir compliqué. Vous prenez le risque de ne pas être en mesure d’écouler vos stocks avant l’introduction d’un nouveau produit/d’une nouvelle gamme. Par exemple, les vêtements de mode qui changent chaque saison ou les accessoires pour téléphones et tablettes qui continuent d’évoluer très rapidement. Bien sûr, il y a de nombreuses sociétés qui servent ces marchés avec succès, comme les coques pour iPhones et iPads, mais c’est important de garder en tête que le taux de rotation de stock peut être très rapide. Les coûts d’entrée sur ce type de marchés sont à anticiper.

Exemple : La boutique en ligne The French Cover qui se spécialise dans la vente d’étuis pour iPad réalisés à la main. Leur approche artisanale leur permet de produire à la demande. Ce qui est un avantage puisqu’ils ne se retrouvent pas avec des stocks d’invendus mais peut-être aussi un inconvénient, puisqu’ils ne proposent pas encore d’étui pour iPad mini.

trouver produit mode ecommerce


14. Votre Produit est-il Jetable ou Consommable ?

Comme rappelé plus tôt, il est plus facile de vendre à des clients existants que de trouver de nouveaux clients. Vendre des produits jetables ou des consommables vous facilite la tâche grâce à la date limite de vos produits.


15. Vendre des Denrées Périssables ?

Vendre des denrées périssables est déjà risqué pour un magasin physique, mais pour un site e-commerce n’’en parlons pas. Et comme la plupart de ces produits nécessite une livraison ultra-rapide, les coûts d’’expédition peuvent atteindre des sommets.

Par exemple, les plats cuisinés, la viande, les surgelés, et tout ce qui doit respecté la chaîne du froid et porte une date de péremption, nécessite des soins particuliers lors de l’’expédition. Si vous choisissez de vendre des produits périssables, cela vous demandera plus d’’organisation et de moyens.

vente nourriture internet boissons

Exemple : La Fleur d’Oranger fait de délicieuses patisseries orientales vendues et expédiées à leurs clients via leur site e-commerce. Ce modèle marche bien pour eux car ils peuvent préparer leurs patisseries à l’avance et qu’ils font attention à respecter des délais d’expédition courts.


16. Existe-t-il des Restrictions ou des Régulations ?

Avant de vous lancer dans un marché de niche ou de choisir un produit à vendre, vérifiez bien qu’’il n’’est pas soumis à des restrictions ou à des régulations légales. Certains produits chimiques, alimentaires ou cosmétiques peuvent être soumis à des restrictions locales en fonction de votre pays de résidence et/ou d’exportation.

Vous pouvez commencer par passer un coup de fil à la douane du pays dans lequel vous importerez vos produits. Vous pouvez aussi appeler les organismes compétents comme l’ANSM en France pour les médicaments et les produits de santé.

produits à régulation


17. Pourrez-vous Gérer le Succès de Votre Produit ?

Si votre produit connaît un fort succès, serez-vous capable d’’assumer toutes les
commandes ? Difficile de s’’imaginer une telle situation lorsque l’’on est encore dans la phase de création d’’une boutique en ligne.

Il est préférable de savoir à l’’avance si vous pourrez gérer cette demande. Si vous vendez des produits fait-main ou si votre matière première est difficile à trouver, comment allez-vous répondre aux commandes lorsque vos ventes décollent ? Aurez-vous suffisamment de produits pour livrer tous le monde ? Devrez-vous engagez plus de personnel ou serez-vous capable d’’assumer seule ou en petite équipe ?


Conclusion

Le produit que vous choisirez et le marché que vous exploiterez sont le coeur de votre activité, et l’’une des décisions les plus importantes de votre vie d’’entrepreneur.

Même si le produit parfait n’’existe pas, il existe des moyens pour minimiser le risque d’’échouer dans votre entreprise.

En utilisant les critères ci-dessus, validez votre projet et les produits que vous avez choisi, vous limiterez les problèmes liés à la vente à distance et augmentez considérablement les chances de succès de votre site e-commerce.


Le Cimetière du E-commerce – Retour sur le Passé de vos Sites Préférés

Le commerce en ligne est né en 1994 avec la stabilisation du paiement en ligne sécurisé. Pizza Hut fut l’une des premières entreprises à adopter le e-commerce en proposant la commande de pizza sur leur site web.

Alors que le shopping en ligne se démocratisait, les boutiques traditionnelles ont commencé à proposer leurs produits en ligne et les premiers « pure players » ecommerce ont alors été créés. En 1995, Jeff Bezos lance Amazon.com, qui deviendra le plus grand vendeur en ligne du monde (48 milliards $ de chiffre d’affaires en 2011). Le site de vente aux enchères eBay a également été créé en 1995. Priceminister et Vente-privee.com ont été créés en France respectivement en 2000 et 2001.

Maintenant que nous sommes habitués à parcourir des boutiques en ligne utilisant de beaux diaporamas photo et des solutions e-commerce rapides, il est difficile de se souvenir de ce à quoi ressemblait le e-commerce à ses débuts : des sites simplistes, difficiles d’utilisation et plutôt moches. Pourtant à l’’époque, ils étaient à la pointe de la technologie du web et ont tracé le sillon pour les sites actuels.

Jetons un oeil au passé des sites e-commerce les plus populaires aujourd’’hui !


Ebay

Ebay | 2001 - 2013
Ebay | 2001 – 2013

Amazon

Amazon | 2000 - 2013
Amazon | 2000 – 2013

Cdiscount

Cdiscount | 2000 - 2013
Cdiscount | 2000 – 2013

Mister Good Deal

Mister Good Deal | 2000 - 2013
Mister Good Deal | 2000 – 2013

PriceMinister

PriceMinister | 2001 - 2013
PriceMinister | 2001 – 2013

Fnac

Fnac | 2001 - 2013
Fnac | 2001 – 2013

Apple

Apple | 2001 - 2013
Apple | 2001 – 2013

Dell

Dell | 2000 - 2013
Dell | 2000 – 2013

La Redoute

La Redoute | 2003 - 2013
La Redoute | 2003 – 2013

MonShowRoom

Mon ShowRoom | 2006 - 2013
Mon ShowRoom | 2006 – 2013

Sarenza

Sarenza | 2005 - 2013
Sarenza | 2005 – 2013

Urban Outfitter

Urban Outfitter | 2005 - 2013
Urban Outfitter | 2005 – 2013

Tati

Tati | 2000 - 2013
Tati | 2000 – 2013

Vente Privée

Vente Privée | 2001 - 2013
Vente Privée | 2001 – 2013

Les 3 Suisses

Les 3 Suisses 2000 vs. 2013
Les 3 Suisses | 2000 – 2013

Asos

Asos | 2003 - 2013
Asos | 2003 – 2013

Brandalley

Brandalley | 2005 – 2013

Decathlon

Decathlon | 2001 - 2013
Decathlon | 2001 – 2013

Devred

Devred | 2001 - 2013
Devred | 2001 – 2013

Spartoo

Spartoo | 2006 - 2013
Spartoo | 2006 – 2013

Leroy Merlin

Leroy Merlin | 2000 - 2013
Leroy Merlin | 2000 – 2013

Maty

Maty | 2004 - 2013
Maty | 2004 – 2013

Wanimo

Wanimo | 2005 - 2013
Wanimo | 2005 – 2013

Photobox

Photobox | 2004 - 2013
Photobox | 2004 – 2013

Allopneu

AlloPneu | 2003 - 2013
AlloPneu | 2003 – 2013

Clicboutic

Clicboutic | 2005 - 2013
Clicboutic | 2005 – 2013